espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Prenez le temps > Les heureuses surprises de Montpellier Danse

Les heureuses surprises de Montpellier Danse

Publié le 04/07/2018 par Véronique Giraud
Les heureuses surprises de Montpellier Danse
Montpellier Danse a enchaîné les surprises avec des associations improbables et de beaux duos d'artistes. Yasmeen Godder, Roy Assaf et Hillel Kogan ont créé avec les danseurs classiques du Ballet du Capitole de Toulouse, la capverdienne Marlene Monteiro Freitas a génialement bousculé la Batsheva de Tel-Aviv, Aurélien Bory a dressé un touchant portrait de l'indienne Chantal Shivalingappa, Kader Attou et Mourad Merzouki se sont unis pour faire voyager le hip hop. Aux côtés des grandes compagnies innovantes, du Nederlands Dans Theater à la Dresden Frankfurt Dance Company, les solos ont imprimé leur singularité. Celui d'Akram Khan pour ses adieux ,sur la scène de l'opéra Berlioz, avec une création où l'humanité.l'emporte sur le tragique. Celui d'Anne Teresa de Keersmaeker unie au ioloncelliste Jean-Guihen Queyras. Celui, symbolique, de Phia Ménard attelée à construire une maison pour l’Europe avec des ruines. Pour sa 72e édition, le festival international de chorégraphie a offert au public de grands moments et su activer le souffle de l'invention. Lire l'article