espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Prenez le temps > Avignon, trois semaines de festival en tous genres

Avignon, trois semaines de festival en tous genres

Publié le 05/07/2018 par Véronique Giraud
Avignon, trois semaines de festival en tous genres
Depuis qu'il a pris la direction du Festival d'Avignon, qui s'ouvre vendredi 6 juillet avec une mise en scène de Thomas Jolly de Thyeste, oeuvre de Sénèque à la Cour d'honneur, Olivier Py défend l'importance des arts, particulièrement du texte, dans l'appréhension du monde et de son devenir face à l'effondrement du politique. Il récidive pour cette édition 2018 placée sous le signe des genres : "l'art est ce qui précisément maintient ouvert les possibles quand tout semble impossible et que les puissances proclament cette impossibilité pour affermir leur pouvoir". La programmation de cette 72e édition n'est pas avare de sens. Dans tous les coins du monde, montent intolérance, repli sur soi, nationalisme et populisme. Sur toutes les scènes du monde s'affichent humanisme, solidarité, universalisme, définition nouvelle de l'espèce humaine et de son rapport à la nature génératrice. Autant de questionnements qui vont envahir avec bravoure et bonne humeur l'ancienne cité des papes, ses rues, ses places, ses bistrots, à partir des paroles et des gestes portés de manière toujours créative sur les scènes du festival. Lire l'article