espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Événement > Abraham Poincheval, homme-lion du Comminges

Abraham Poincheval, homme-lion du Comminges

par Véronique Giraud
Pour le musée-forum de l'Avisen, l'artiste performer Abraham Poincheval investit la figure tutélaire de l’Homme-Lion, première représentation anthropomorphe de l’histoire de l’Humanité, vieille de 32 000 ans. DR
Pour le musée-forum de l'Avisen, l'artiste performer Abraham Poincheval investit la figure tutélaire de l’Homme-Lion, première représentation anthropomorphe de l’histoire de l’Humanité, vieille de 32 000 ans. DR
Homme lion - grotte de Hohlenstein-Stadel © Musée d’Ulm
Homme lion - grotte de Hohlenstein-Stadel © Musée d’Ulm
Arts visuels Installation Publié le 17/05/2018
Après le Palais de Tokyo, l'artiste Abraham Poincheval réapparaît avec une nouvelle performance dans les Comminges. Pour le très récent musée-forum de l’Aurignacien, il fait une remontée dans le temps en investissant physiquement la figure préhistorique de l'homme-lion du 2 au 8 juin.

Au cœur du Comminges, le très récent musée-forum de l’Aurignacien est une vitrine du patrimoine archéologique et des collections préhistoriques d'aurignac, et s’inscrit dans la perspective d’éclairer ses visiteurs sur l’évolution de l’homme et de son environnement. Depuis l’Aurignacien préhistorique au contemporain, depuis le paysage d’hier à celui d’aujourd’hui, s’est tissée et se tisse encore une longue chaine humaine et végétale. Pour l’ancienne Communauté de Communes des Terres d’Aurignac, le musée-forumtémoigne d’un nouvel élan de sa politique culturelle et, en 2014, un partenariat avec le ministère de la Culture l’a engagé dans un « projet de commande publique pour la réalisation d’une œuvre d’art originale permettant de tisser des liens entre la préhistoire, l’art contemporain et l’environnement, et d’apporter un nouveau regard sur le patrimoine d’Aurignac ».

 

La figure de l’Homme-Lion. Tous les partenaires, dont la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Occitanie, la Chapelle Saint-Jacques, le centre d’art contemporain de Saint-Gaudens et l’École Supérieure d’Art des Pyrénées Pau-Tarbes, se sont constitués en comité artistique et ont sélectionné, parmi 110 candidatures, le projet “Homme-Lion” d’Abraham Poincheval. Depuis des années, cet artiste marque l’esprit du public par ses performances spectaculaires qui interrogent notre rapport à l’environnement, et par son exceptionnel engagement physique dans les œuvres qu’il crée. Abraham Poincheval a expérimenté l’enfermement dans une bouteille au bord du Rhône ou dans la peau d’un ours dans le musée de la chasse et de la nature, il a même couvé des œufs de poule au Palais de Tokyo. L’immobilité ou la perte progressive des sens sont pour lui des moyens d’exploration du monde et de la nature humaine. Pour Aurignac, il a pensé son intervention artistique comme une passerelle entre le récent musée de la préhistoire, à l’architecture contemporaine, et le passé incarné par l’abri sous roche d’Aurignac, occupé par des hommes et des femmes il y a environ 35 000 ans.

 

Une sculpture performance. Poincheval a donc choisi d’investir la figure tutélaire de l’Homme-Lion, première représentation anthropomorphe de l’histoire de l’Humanité, vieille de 32 000 ans. Offrant une gigantesque remontée dans le temps comme dans les sensations. Conçue pour l’extérieur, son œuvre sera implantée entre le musée et l’abri préhistorique, premier projet artistique du lieu, sur un sentier qui emprunte une partie du GR86.
Imaginée comme un repère sur le sentier menant vers l’abri, qui rappellerait aux visiteurs du musée et aux randonneurs qu’ils marchent dans les pas d’autres hommes, plus anciens, beaucoup plus anciens. Le point d’ancrage est une sculpture emblématique de la préhistoire, le fameux "homme-lion", découvert en Allemagne dans la grotte de Hohlenstein-Stadel, dont une copie est présentée au Musée-forum de l’Aurignacien. Son projet prévoit de reproduire la statuette en bois de mélèze et de l’agrandir (de 32 cm à 3,20 mètres de haut), afin de "l’habiter" lors d’une performance qui durera une semaine, nuit et jour du 2 au 8 juin, et de vivre dans l’obscurité l’expérience de la grotte.
Pour faire écho à la performance artistique, le thème du lion est décliné dans les différents événements proposés par le musée, notamment l’exposition "Dans la peau du Lion", qui transporte le visiteur sur les traces de ce redoutable et emblématique félin de la Préhistoire, aujourd’hui disparu. Et dont les gravures et peintures qui le représentent sur les parois des grottes maintiennent l'existence.

 

 

Homme-Lion, performance d’Abraham Poincheval du 2 au 8 juin - Exposition Dans la peau du lion, du 10 avril au 30 novembre 2018. Musée-forum de l’Aurignacien. Ouvert toute l’année du mercredi au dimanche de 14h à 18h (hors janvier). Infos et réservations : 05 61 90 90 72. 

Partager sur
à lire aussi

ABRAHAM POINCHEVAL COUVE AU PALAIS DE TOKYO ABRAHAM POINCHEVAL : GRAND CRU(E) POUR LE RHÔNE
Fermer