espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter POUR ÊTRE INFORMé CHAQUE SEMAINE

ACCUEIL > Analyse > Avignon : la danse contemporaine d’Afrique en héritages

Avignon : la danse contemporaine d’Afrique en héritages

par Véronique Giraud
Tichèlbè © Christophe Raynaud de Lage
Tichèlbè © Christophe Raynaud de Lage
Figninto, l'œil troué  © Christophe Raynaud de Lage
Figninto, l'œil troué © Christophe Raynaud de Lage
 Repères © Christophe Raynaud de Lage
Repères © Christophe Raynaud de Lage
Arts vivants Danse Publié le 10/07/2017
Le focus Afrique subsaharienne de cette 71e édition du Festival d’Avignon fait la part belle à la danse contemporaine. À travers des créations très diverses, on cerne mieux le processus créatif de jeunes auteurs et combien leur écriture des corps fait trace dans le monde et dans les esprits. Héritage de chorégraphes engagés, la danse contemporaine raconte par le corps l’histoire de l’Afrique.
Accéder gratuitement à cet article pendant 7 jours en créant votre compte FREEMIUM
ou

Abonnez-vous ou connectez-vous,
pour bénéficier d'un accès total et illimité à tous nos articles
Partager sur
Fermer