espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Oeuvre > Festival IN SITU : Felice Varini investit l’enceinte de Carcassonne

Festival IN SITU : Felice Varini investit l’enceinte de Carcassonne

par Véronique Giraud
7ème édition d'IN SITU Patrimoine et art contemporain au
château et remparts de la cité de Carcassonne, Porte d'Aude. 
Photo: André Morin
7ème édition d'IN SITU Patrimoine et art contemporain au château et remparts de la cité de Carcassonne, Porte d'Aude. Photo: André Morin
Arts visuels Installation Publié le 11/05/2018
Le festival IN SITU renouvelle la lecture du patrimoine d'Occitanie en invitant des artistes contemporains à l'investir d'œuvres souvent spectaculaires. Pour la 7e édition, Felice Varini s'est vu proposer d'intervenir sur les remparts de la Cité de Carcassonne, à l'occasion des 20 ans de son inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO. Inaugurée le 4 mai, son œuvre "Cercles concentriques excentriques" offre un nouveau point de vue de l'exceptionnelle enceinte jusqu'au 30 septembre.

Le Festival IN SITU patrimoine et art contemporain s’est donné comme ligne directrice d’inviter des artistes de renom à créer sur les parois d’un monument public, château, musée, abbaye, hôtel particulier, viaduc… Le temps d’un été, la perception de ce patrimoine est attisée par l’œuvre tandis que les artistes goûtent à la liberté de s’exprimer sur un rare et gigantesque support, celui du domaine public. Éphémères, les interventions provoquent diverses réactions, offusquées ou admiratives, mais ne laissent jamais indifférent. Rappelons que c’est le propre de l’art.
Ariège, Aude, Aveyron, Hérault, Lot, deviennent une nouvelle fois les étapes d’une exposition hors normes, dont le commissariat général est assuré par Marie-Caroline Allaire-Matte, directrice de l’association Passe-Muraille qui porte depuis sept ans le festival, également galeriste à Montpellier.
Cette année, le parcours débute à Carcassonne où l’artiste Felice Varini a été invité à investir l’exceptionnelle enceinte de la cité médiévale, qui fête en 2018 les vingt ans de son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’œuvre a été inaugurée le 4 mai, en présence de l’artiste et d’Amancio Requena, responsable culturel du Centre des monuments nationaux de la cité de Carcassonne, et co-commissaire pour cette installation.
Felice Varini est un habitué des interventions dans l’espace urbain. À Carcassonne, son œuvre, intitulée Cercles concentriques excentriques, se compose de cercles, réalisés en feuilles d’aluminium peintes. Son processus débutepar un point de vue depuis lequel une forme géométrique se développe en prenant appui sur l’architecture, ici les remparts de la cité depuis la porte d’Aude. Dès que ce point de vue s’efface, par le déplacement du spectateur, les formes se fragmentent et engendrent une infinité d’autres perspectives. Offrant une lecture inédite du monument.
Des expositions dédiées à l’artiste sont proposées à Carcassonne jusqu’au 30 septembre, au château comtal et à la Maison des Mémoires-Maison Joë Bousquet.
Il faudra attendre le 29 mai pour découvrir la deuxième intervention du festival IN SITU 2018, et se rendre cette fois au château de Foix dans l’Ariège pour voir les œuvres de deux artistes. S’ensuivront d’autres vernissages en juin. L’ensemble des œuvres, réparties en douze lieux, seront visibles jusqu’au 30 septembre.

In Situ Patrimoine contemporain 2018 12 sites patrimoniaux - 12 artistes contemporains

Partager sur
Fermer