espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Événement > HeHe à Ardenome : les arts numériques s’exposent à Avignon

HeHe à Ardenome : les arts numériques s’exposent à Avignon

par Véronique Giraud
HeHe, Champs d'ozone, 2007 © ArtCatalyse / Marika Prévost 2007-2018. Tous droits réservés
HeHe, Champs d'ozone, 2007 © ArtCatalyse / Marika Prévost 2007-2018. Tous droits réservés
Arts visuels Numérique Publié le 11/05/2018
Le Grenier à Sel d'Avignon a tiré sa révérence pour laisser place à Ardenome. Les arts vivants cèdent le lieu aux arts numériques avec une exposition inaugurale qui invite le duo d'artistes HeHe, engagé dans les problématiques environnementales et dont la pratique renouvelle profondément notre regard sur l’environnement et met en lumière nos paradoxes sociaux.

Les amateurs de théâtre connaissent bien le Grenier à sel d’Avignon, l’un des lieux de spectacles du Off, vitrine créative des Pays de la Loire. Depuis le 30 mars 2018, il est devenu Ardenome, nom que lui a donné le fonds de dotation EDIS pour l’art, créé en 2012 par le philanthrope Régis Roquette pour soutenir les actions culturelles à Avignon, et contribuer au développement des arts numériques.

Pour inaugurer ce nouveau lieu culturel, EDIS a fait appel à l’agence Bipolar qui a choisi le duo HeHe, composé de Helen Evans (GB, 1972) et Heiko Hansen (All., 1970). Les installations-performances de HeHe mettent en scène les principales machines conçues pour répondre aux besoins en énergie de notre société de consommation, plateformes pétrolières, centrales nucléaires, incinérateurs, voitures, grues et appareils électriques de la société de consommation. Donnant à voir leurs effets spectaculaires sur un paysage devenu apocalyptique.

Intitulée Planète Laboratoire, l'exposition propose une sélection d’œuvres majeures créées depuis 2007, complétée par l’installation inédite Radiant Tree. On y découvre une autre création inédite Absinthe, réalisée en collaboration avec le physicien Jean-Marc Chomaz. Une version monumentale de l'œuvre a été présentée en mars dernier à La Villette dans le cadre de la Biennale Internationale des arts numériques Nemo (Lire article).

Le parcours met en lumière le processus singulier d'artistes engagées dans les problématiques environnementales, qui combine création, recherche scientifique et innovation technologique. Le cheminement donne à voir l’étendue et la diversité de leurs interventions plastiques : installations, vidéos, photographies, objets, mais aussi documents écrits et filmés retraçant les expérimentations et performances réalisées dans l’espace public. ​Il s’en dégage une poétique qui imprègne l’espace social et interroge nos comportements. Deux grands thèmes récurrents articulent l'exposition : les catastrophes écologiques et domestiques d’une part, et les moyens de transport plus ou moins utopiques, d’autre part. 

 

HeHe, Planète laboratoire, exposition du 31 mars au 3 juin 2018. Ardenome - Ancien grenier à sel, 2 rue du rempart Saint- Lazare - 84000 Avignon. Entrée libre du lundi au samedi de 14h à 19h.

 

HeHe a reçu de nombreuses distinctions dont le prestigieux Golden Nica à Ars Electronica en 2008, le prix CyNetArt de l’installation interactive en 2001, le Prix Green de l’art environnemental à Zero One festival, San José, et le prix «Environnemental Art Fund » en Finlande (2008).

L’agence Bipolar produit des œuvres et des expositions dans différents contextes, en France et à l’étranger. Elle s’engage depuis 2010 aux côtés d’artistes sensibles aux enjeux technologiques et scientifiques contemporains.

Partager sur
Fermer