espace abonné Je m'abonne Connexion

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter POUR ÊTRE INFORMé CHAQUE SEMAINE

ACCUEIL > Événement > Le 8 mars, premier arbre du grand verger du Centaure

Le 8 mars, premier arbre du grand verger du Centaure

par Véronique Giraud
Amandier en fleurs © Manolo Théâtre du Centaure mars 2017
Amandier en fleurs © Manolo Théâtre du Centaure mars 2017
Plantation du premier arbre du grand verger du Centaure ©Theatre du Centaure
Plantation du premier arbre du grand verger du Centaure ©Theatre du Centaure
Les coureuses de La Marseillaise des Femmes, Camille (sur son cheval), Manolo  et le directeur de Cultures ©Theatre du Centaure
Les coureuses de La Marseillaise des Femmes, Camille (sur son cheval), Manolo et le directeur de Cultures ©Theatre du Centaure
Hors-Champs Croisement Publié le 07/03/2017
Le 8 mars, le premier arbre du futur grand verger du Centaure a été planté, en présence de Camille et Manolo, les fondateurs du théâtre du Centaure à Marseille, de coureuses de La Marseillaise des Femmes, emblématique course à pieds féminine de la cité phocéenne, et de Cultures Permanentes, association qui promeut la permaculture et les études paysagères écologiques et durables. Le verger est appelé à prospérer et être partagé.

Le théâtre du Centaure a monté son chapiteau dans un paysage qui s’étire de l'agitation urbaine du quartier de la Cayolle à la nature protégée du parc national des Calanques. Camille et Manolo, le duo artistique du Centaure, a conçu un projet de territoire qui n’a pas fini de se ramifier. Et la dernière initiative, d’une grande poésie, prendra naissance le 8 mars, journée de la femme, avec la plantation du premier arbre du grand verger du Centaure.

L’idée de planter un arbre ne pouvait que séduire les coureuses de La Marseillaise des femmes, une course volontairement courte (5km) pour que toutes les femmes puissent y participer et partager la réussite d’un parcours. « Un arbre pour une coureuse est un premier acte, un geste fort et symbolique pour vivre ensemble entre ville et nature au rythme des saisons » lit-on sur le site de La Marseillaise des femmes. Et l’association Cultures Permanentes, qui propose, à Marseille et dans le grand quart Sud Est de la France, des formations en permaculture et des études paysagères écologiques et durables (inspirées de la nature), pour des particuliers, des agriculteurs et des personnes morales, en sera le maître d'œuvre.

La nature en partage. Les trois partenaires ont en commun la valeur du partage. Ce sera cette fois sur l’immense terrain environnant le théâtre du Centaure qui, appelé à devenir un vaste verger, s’illuminera dès la fin de l’hiver des fleurs roses des amandiers.

« Nous allons planter des amandiers tous les ans pour dessiner dans le paysage et un jour on viendra ici de toute la France pour la cérémonie des amandiers de Provence en fleurs comme on célèbre les cerisiers du Japon…

Vous ne nous croyez pas !

Vous nous prenez pour des rêveurs ?

Ces rêves sont nécessaires pour ré-enchanter le monde.

Venez planter, venez rêver et rendez-vous au fil des années… »

L’invitation est lancée !

Partager sur
Fermer