espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter POUR ÊTRE INFORMé CHAQUE SEMAINE

ACCUEIL > Événement > Little Sun d’Olafur Eliasson devient une fondation

Little Sun d’Olafur Eliasson devient une fondation

par Véronique Giraud
Hors-Champs Société Publié le 04/04/2018
Fournir de la lumière à ceux qui n'ont pas accès à l'électricité, c'est l'idée qui a conduit l'artiste designer Olafur Eliasson à concevoir la Little Sun. Pour la diffuser auprès des populations démunies, en Afrique Subsaharienne, dans les camps de réfugiés ou victimes de catastrophes naturelles, la Little Sun Foundation a vu le jour fin 2017. Elle a déjà délivré 3500 lampes à des écoliers du Rwanda et ne compte pas s'arrêter là.

Avec son design simple qui la fait ressembler à une petite fleur jaune, la lampe Little Sun éclaire grâce à l’énergie solaire engrangée dans sa batterie. Elle aurait pu n’être qu’un objet parmi d’autres, beau, autonome, respectueux de l’environnement. Mais pour son inventeur, l’artiste designer Olafur Eliasson, elle est avant tout un projet entrepreneurial dont le but est de diffuser la lumière là où il n’y a pas d’accès à l’électricité. Établies dans l’atelier berlinois de l’artiste, les équipes de l’entreprise sociale Little Sun sont désormais habituées à parcourir le monde pour aller former des entrepreneurs à la revente des petites lampes. Cette nouvelle activité s’exerce principalement en Afrique subsaharienne, où quelque 600 entrepreneurs s’attellent à vendre en porte à porte.

La dimension d'une fondation. Mais, alors que la majorité des foyers en Afrique ne disposent pas d’électricité, Olafur Eliasson est conscient que toutes les populations ne peuvent être atteintes par un projet entrepreneurial. En 2017, une étape supérieure a été franchie par la création d’une fondation, la Little Sun Foundation. Destinée à atteindre en priorité les populations vulnérables, écoliers, personnes vivant en camps de réfugiés, celles touchées par des catastrophes naturelles, la fondation a déjà à son actif un coup d’éclat symbolique, réalisé lors d’un concert organisé au Carnegie Hall de New-York. Après le show, alors que spectateurs découvraient sous leur siège une Little Sun, Olafur Eliasson est venu sur scène pour former, à l’unisson avec eux, une salve de lumière composée des 3000 lampes distribuées. Par la suite, les 3000 Little Sun ont été envoyées à Porto Rico dans le but d’aider la population sans abri après le passage de l’ouragan.

La Little Sun Foundation vient de mettre en place son premier projet officiel au Rwanda. Dans le district de Kamoyni, où 96,5% de la population n’a pas d’électricité à la maison, 3500 lampes solaires ont été délivrées aux élèves de cinq écoles. Leurs enseignants, une centaine, se sont vu offrir chacun un chargeur solaire. Conçu avec son partenaire SAFE Rwanda, un atelier éducatif a permis d’apprendre aux enfants comment ouvrir et démonter la lampe et ainsi en comprendre la technologie, voire la réparer. Les jeunes propriétaires utilisent Little Sun pour rentrer de l’école, faire leurs devoirs dans leur foyer non pourvu d’électricité, surveiller les troupeaux la nuit. Leurs parents peuvent aussi en tirer avantage pour les travaux domestiques nocturnes. Une mère, interviewée par l’équipe, explique qu’elle l’utilise pour étudier ses propres cours le soir, pour ses tâches ménagères, conférant à la Little Sun un rôle d’émancipation pour les femmes et les filles. Le projet à venir de la fondation est d’équiper dix écoles supplémentaires de la Little Sun. L’appel au don est une étape incontournable pour le réaliser.

littlesunfoundation.org/donate

 

 

Partager sur
à lire aussi

LITTLE SUN LAMP, LA FLEUR DE SOLEIL D'OLAFUR ELIASSON AVEC GREEN LIGHT, OLAFUR ELIASSON ÉCLAIRE LES MIGRANTS
Fermer