espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Analyse > Little Sun et IKEA : une collaboration « hors réseau »

Little Sun et IKEA : une collaboration « hors réseau »

par Véronique Giraud
Les lampes solaires Little Sun sont en vante dans les musées et galeries, ici au me Collectors Room de Berlin. ©Giraud/NAJA
Les lampes solaires Little Sun sont en vante dans les musées et galeries, ici au me Collectors Room de Berlin. ©Giraud/NAJA
La lampe solaire Little Sun est la première création de l'entreprise sociale qui œuvre à diffuser la petite lampe auprès des personnes qui n'ont pas accès à l'électricité, comme c'est le cas dans de nombreux lieux en Afrique. DR
La lampe solaire Little Sun est la première création de l'entreprise sociale qui œuvre à diffuser la petite lampe auprès des personnes qui n'ont pas accès à l'électricité, comme c'est le cas dans de nombreux lieux en Afrique. DR
Style de vie Design Publié le 13/06/2018
L'entreprise sociale Little Sun et le géant du meuble en kit IKEA ont annoncé publiquement leur collaboration le 8 juin 2018. Un partenariat qui annonce l'arrivée sur le marché en 2019 de nouvelles gammes d'objets "off-the-grid", pouvant se passer des systèmes d'énergie coûteux pour la planète.

En annonçant le 7 juin sa collaboration avec le groupe IKEA, Little Sun s’engage dans une nouvelle ère. A priori les valeurs prônées par l’entreprise sociale fondée il y a cinq ans par l’artiste Olfur Eliasson à Berlin et le géant suédois du meuble en kit sont très éloignées. Même s’ils ont en commun le développement à travers la recherche et l’innovation par le design. Et la mobilité de leurs produits montables et démontables.
Pour l'entreprise Little Sun, créée il y a cinq ans, la valeur fondamentale est l’accès pour tous à la lumière. Avec un mode de diffusion singulier qui se partage en deux axes : d'une part la vente en ligne ou dans les musées, galeries et autres boutiques de décoration, qui aide à financer la production des lampes et sur distribution vers les populations qui n'ont pas accès à l'électricité, d'autre part la formation à la vente et à la distribution de nouveaux entrepreneurs volontaires dans les dix États d’Afrique sub-saharienne partenaires. La convention avec IKEA n’a pu être réalisée sans contrevenir à cette philosophie unique qui a permis de fournir un moyen de s’éclairer à des milliers de personnes tout en délivrant au monde entier le message selon lequel il est possible de s’éclairer de façon autonome et sans impact pour la planète.

Annoncée à l’occasion des derniers Democratic Design Days, événement annuel de l’enseigne suédoise, la collaboration repose, entre Olafur Eliasson, célèbre artiste et militant environnemental, et le tout nouveau PDG Jesper Brodin, sur le développement commun d’objets à énergie solaire. « Nous pouvons amplifier notre message avec les muscles d’IKEA », explique Eliasson qui compte bien s’appuyer sur l’immense laboratoire d’ingénierie et la capacité mondiale de communication de la marque. De son côté, Marcus Engman, à la tête du département design d’Ikea, annonçait : « Nous nous focalisons depuis peu de temps à ce que peut offrir l’énergie solaire, mais notre but à l’avenir est de développer des solutions « off the grid » (hors réseau), et l'assumer comme l’eau et la communication. » Si pour Little Sun, l’énergie « hors réseau » est déjà une réalité, pour IKEA le chemin à accomplir est long.

Partager sur
Fermer