espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter POUR ÊTRE INFORMé CHAQUE SEMAINE

ACCUEIL > Oeuvre > Circulation(s) : Miia Autio renverse les clichés

Circulation(s) : Miia Autio renverse les clichés

par Véronique Giraud
Miia Autio
Miia Autio "Variation of white" © Miia Autio 2016
Miia Autio
Miia Autio "Variation of white" © Miia Autio 2016
Miia Autio
Miia Autio "Variation of white" © Miia Autio 2016
Miia Autio
Miia Autio "Variation of white" © Miia Autio 2016
La photographe finlandaise Miia Autio. © Miia Autio 2016
La photographe finlandaise Miia Autio. © Miia Autio 2016
Arts visuels Photographie Publié le 03/03/2017
La troublante série "Variation of white" de la Finlandaise Miia Autio, jeune photographe européenne sélectionnée par le festival Circulation(s) 2017, fait également l'objet d'une exposition hors les murs à l'Hôtel Fontfreyde, centre photographique de Clermont-Ferrand.

Sélectionnée par le festival Circulation(s), Miia Autio est venue à Paris avec sa série de portraits d’albinos, une minorité discriminée dans plusieurs pays d’Afrique et entourée de nombreux mythes. D’emblée, le sujet de Variation of white interroge la notion de subjectivité du regard. Au premier coup d’œil, l’idée de portrait l’emporte et on ne saisit pas immédiatement que les images sont des négatifs des originaux. Quand on le découvre, la question se pose : où est la réalité ? Chaque portrait est ponctué d’un petit cercle rouge. En fixant celui-ci pendant trente secondes, puis en regardant une surface blanche, on voit apparaître l’image originale. Un original qui, cette fois, est le fruit de l'illusion optique.

Ce rapport à voir donne beaucoup à penser. L'exercice que propose la jeune photographe met le spectateur face à la clairvoyance de son point de vue. Et fait vaciller une assurance qui peut naître d'un aveuglement. Noir/blanc, Négatif/Original… L'efficacité de la démonstration n'efface pas la beauté trouble de ces portraits. Ces négatifs rapprochent comme rarement de minorités dont nos regards se détournent aisément. Présentées dès l'ouverture du festival Circulation(s) au Centquatre Paris, où la manifestation de tient jusqu'au , les photographies de Miia Autio font l'objet d'une exposition hors les murs à l’Hôtel Fontfreyde à Clermont-Ferrand. Le centre photographique a en effet invité Circulation(s) du 3 mars au 10 juin 2017 et présente en exclusivité cinq jeunes talents européens du festival. Aux côtés de Miia Autio, on retrouvera Bérangère Fromont, Poline Harbali, Sasha Maslov et Mathias Zwick.

 

Née en 1986 à Reisjärvi, en Finlande, Miia Autio est diplômée en photographie des universités de Science appliquée de Lathi (Finlande), et de Bielefeld (Allemagne). Son travail a été présenté récemment au Finnish Museum of Photography à Helsinki, au Athens Photo Festival (Grèce) ainsi qu’au FORMAT-festival (Royaume-Uni).

 

Partager sur
Fermer