espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?

INSCRIVEZ-VOUS à la newsletter POUR ÊTRE INFORMé CHAQUE SEMAINE

ACCUEIL > Portrait > Un 8 mars pas comme les autres

Un 8 mars pas comme les autres

par Jacques Moulins
La génération Harry Potter pour les droits des femmes. © Mira / Naja
La génération Harry Potter pour les droits des femmes. © Mira / Naja
Les jeunes femmes en résistance. © Mira / Naja
Les jeunes femmes en résistance. © Mira / Naja
La marche pour les droits des femmes sur les marches de l'Opéra de Paris. © Mira / Naja
La marche pour les droits des femmes sur les marches de l'Opéra de Paris. © Mira / Naja
Place de la République pour les droits des femmes partout dans le monde. © Mira / Naja
Place de la République pour les droits des femmes partout dans le monde. © Mira / Naja
En hommage à la ministre du droit à la contraception et à l'avortement, Simone Veil. © Mira / Naja
En hommage à la ministre du droit à la contraception et à l'avortement, Simone Veil. © Mira / Naja
Le rassemblement des associations Place de la République. © Mira / Naja
Le rassemblement des associations Place de la République. © Mira / Naja
Une marche de la République à l'Opéra de Paris. © Mira / Naja
Une marche de la République à l'Opéra de Paris. © Mira / Naja
Droits des femmes à République avec les Femen. © Mira / Naja
Droits des femmes à République avec les Femen. © Mira / Naja
Les salariées pour l'égalité des droits place de la République. © Mira / Naja
Les salariées pour l'égalité des droits place de la République. © Mira / Naja
Hors-Champs Politique Publié le 05/03/2017
La journée internationale des droits des femmes a pris cette année à Paris une couleur particulière, grâce notamment à l’appel à cesser le travail à 15h40 pour signifier les différences de salaires. Mais de nombreux autres aspects des inégalités entre sexes étaient dénoncés. Reportage en images.

La journée internationale des droits des femmes n’a pas les mêmes revendications au Bangladesh, où les ouvrières du textile commencent, mais très difficilement, à se regrouper en syndicats, au Maghreb où il faut une bonne dose de courage pour revendiquer l’égalité, au Guatemala où 22 adolescentes sont mortes incendiées ce jour-là après avoir manifesté contre des agressions sexuelles, et à Paris où de nombreuses discriminations tombent sous le coup de la loi. Mais pas toutes, et la réalité des inégalités restent un long feuilleton. En appelant à cesser le travail à 15h40, pour marquer les inégalités salariales moyennes entre hommes et femmes et à se regrouper Place de la République, associations et syndicats ont donné à cette journée de la femme une couleur particulière. Comme le montrent les photos prises entre République et Opéra par notre photographe, Mira.

Partager sur
Fermer