espace abonné Mot de passe oublié ?
Mot de passe oublié ?
ACCUEIL > Prenez le temps > "Une affaire personnelle" dans l'Italie interdite

"Une affaire personnelle" dans l'Italie interdite

Publié le 07/06/2018 par Jacques Moulins
Le cinéaste Vittorio Taviani n'aura pas vu son pays dirigé par une coalition entre nationalistes et populistes. Décédé le 15 avril dernier, à l'âge de 88 ans, il n'aura pas eu non plus le temps de terminer son dernier film actuellement sur les écrans Une affaire personnelle (Una questione privata). Comme toujours, le film est signé des deux frères, sans que l’on puisse attribuer à l’un ou l’autre telle partie ou telle répartie. Si Paolo et Vittorio avaient décidé de ne plus évoquer la période fasciste dans leurs films après le tournage en 1982 de La nuit de San Lorenzo, la situation italienne les a conduit à revoir leur position. Palme d’Or à Cannes avec le splendide Padre padrone en 1977, ils connaissent encore le succès en 2012 avec César doit mourir qui remporte l’Ours d’Or au festival de Berlin et le David di Donatello du meilleur film et du meilleur réalisateur. Lire l'article